Hermès International: Un corner haussier ?

Le titre Hermès Internaitonal connaît ce jour une hausse spectaculaire. Le communiqué de cerclerfinance, ci-aprés, apporte des éléments d’explication trés intéressants.

L’annonce de LVMH (qui s’empare de 17% du capital alors que les familles actionnaires en contrôlent 73%) signifie que le ‘flottant’ sur Hermès est inférieur à 10% du capital.
C’est en fait beaucoup moins que cela encore en pratique, car les fonds d’investissement et les SICAV en détiennent plus de 5% (pour des raisons d’impératif de réplication de l’indices SBF-120… et ne peuvent pas les vendre pour des raisons ‘techniques’).
Il s’agit d’évidence d’un ‘corner’ des plus classiques et il importe peu dans ces conditions que le PER dépasse les 50 en 2010 ou 45 en 2011: les titres à vendre pour faire rebaisser les cours n’existent tout simplement plus.
Le ‘corner ‘ sur Volkswagen fin octobre 2008 est demeuré célèbre: les marchés découvrirent soudain le 24/10/2008 que Porsche et l’Etat de Basse-Saxe contrôlaient conjointement 94% du capital (et non pas 63%): le titre prit 500% en 48h et devint alors la première capitalisation mondiale, alors même que les ventes de voitures s’effondraient sur fond de crise du crédit et que les constructeurs mondiaux sombraient dans la dépression.
Les autorités boursières allemandes ne surent comment réagir devant cette situation inédite d’un titre coté sur un marché de type ‘SRD’ mais sur lequel il n’y a plus de liquidité (aucun plancher ‘minimum’ de flottant négociable n’étant exigé).

Copyright (c) 2010 Cercle Finance.